Demi-finale France route Grenoble, 13-14 avril 2013

5 patineurs se sont déplacés à Grenoble, preuve que le niveau monte à Bischheim. Sur le bel anneau de 400 m qui a été construit pour les JO de 1968 pour les épreuves de long track en glace, le DRAC-2S a mis en place un circuit de 6m de large avec une petite chicane à la sortie d'un des virages. Cette première course en extérieure a été dure après le long hiver que nous venons de passer. La quantité d'entraînement n'est pas encore là. Margaux montre ses progrès en vitesse avec une belle 7° place au chrono et passe à un cheveu de la qualification en demi-finale du 500m. C'est un peu plus dur sur les courses de fond, mais elle finit tout de même à de belles places : 14° aux points et 8° à l'élimination. Lucien qui se confrontait pour la première fois au niveau national s'en sort vraiment bien. Il suit le rythme un bon moment dans chaque course, bagarre pour conserver ou gagner des place, se classe 32° au 1000m, tient le paquet en petite finale de la course à points et se classe ? (problème de puce), et finit 32° de l'élimination. Matthias s'en sort vraiment bien compte tenu du peu d'entraînement qu'il a : 10° du chrono, 18° du 1000m, 10° des points et 10° de l'élimination. Camille a progressé par rapport à l'an dernier au 500m, il est bien dans le coup, même si ça ne passera pas pour les quarts de finale, il se classe 28°. Pour la course à points, les cadets partent comme des fusées, il résiste un long moment dans le paquet, parvient à finir la course et se classe 29°. A l'élimination, il fait un tour en tête après un départ canon où il se paye le luxe de laisser les autres quelques mètres derrière. Il se classe 22°. Pierre, pour qui c'était également le saut dans le grand bain, se débrouille vraiment bien après quasiment 2 mois sans entraînement : 26° du 500m, 28° des points, 24° de l'élimination. Tous se sont qualifiés pour au moins une distance pour les championnats de France.